Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog2geeks

RETRO NEWS - MONSTER

RETRO NEWS - MONSTER

Hello geeks et geekettes, votre singe de l'espace préféré est de retour dans retro news avec un manga cultissime et glauque à souhait, le bien nommé "MONSTER". Cette oeuvre de Naoki Urasawa, publiée aux éditions Big comics original entre 1994 et 2001 au Japon, est parvenue en 18 tomes jusqu'à nos petites mirettes françaises par le biais des éditions Kana. Fort d'un indéniable et légitime succès auprès des amateurs de seinen, ce manga a fait l'objet d'une adaptation animée entre 2004 et 2005 par les studios Madhouse Productions.

 

Disons le d'emblée, la version anime est selon moi un ton en-dessous (Tous ne seront pas d'accord avec moi sur ce point, et c'est heureux). Si le graphisme est très fidèle à l'oeuvre papier, la tension dramatique qui se dégage à toutes les pages du manga perd un peu de son intensité dans la version anime sans que l'on sache d'ailleurs trop pourquoi. Avec le recul, je me demande si ce n'est finalement pas le passage du noir et blanc du manga à la couleur de l'anime qui a entraîné cette légère différence d'intensité dramatique.

 

Je suis un inconditionnel du trait de Naoki Urasawa. Précis, affirmé, mais surtout dégageant une réelle émotion. Si je devais trouver une expression pour expliciter mon propos, je dirais que son trait a une âme. Il nous fait vibrer, faillir, nous rend impatient de connaître la suite. Son dessin et sa composition parvient à nous faire entrer dans l'histoire du manga, on n'est plus tout à fait simple lecteur, on vit l'histoire qui défile sous nos yeux et c'est selon moi une des grandes forces de Monster.

RETRO NEWS - MONSTERRETRO NEWS - MONSTER

L'histoire est justement un des points forts de Monster car elle est solide. Ce n'est pas une succession d'évènements accolés les uns aux autres pour faire style. Monster est doté d'un véritable arc scénaristique avec une histoire principale et quelques digressions secondaires parfaitement intégrées à la première.


Düsseldorf, 1986, Eisler Memorial Hospital. Le Docteur Tenma est un brillant neurochirurgien nippon, de surcroît marié à la magnifique Eva Heineman, fille du Directeur de l'Hôpital. La merveilleuse carrière du Docteur Tenma est toute tracée. Malheureusement pour lui, un évènement va venir chambouler cette parfaite petite vie : la nécessité de faire un choix. Deux individus dans un état critique et pas assez de temps pour sauver les deux. D'un côté le maire de la ville, de l'autre un jeune garçon d'une dizaine d'année prénommé Johann Liebert. Evidemment, le Docteur Tenma fera le mauvais choix en sauvant l'enfant, ce qui lui vaudra la disgrâce de son patron et de son épouse.

 

Le Docteur Tenma aurait encore pu se remettre de cela si le jeune Johann ne s'était avéré être finalement un sociopathe sanguinaire tuant aussi facilement que certains mangent un burger. Rapidement, le jeune garçon rétabli commettra des meurtres qui seront imputés dans un premier temps au Docteur Tenma, obligeant ainsi celui-ci à fuir pour prouver son innocence (ça ne vous rappelle pas un certain Docteur Kimble ?). Au passage, le commissaire Heinrich Runge, en charge de l'enquête, est une pure réussite tant graphique que sur le plan de la construction. Déterminé, retord, limite robot, il chasse Tenma avec une effroyable volonté, laissant peu de place à la compassion.

 

Tenma va donc parcourir le pays pendant de nombreuses années à la recherche du jeune Johann, le suivant à la trace (ou plutôt aux rivières de sang que ce dernier laisse derrière lui) autant pour prouver son innocence qu'en quête de rédemption, se sentant directement responsable des tueries perpétrées par Johann.

 

 

RETRO NEWS - MONSTER

Il y aurait encore beaucoup à dire sur l'histoire de Monster mais ce serait un peu trop spoiler et vous priver du plaisir de la découverte, notamment sur la naissance de Johann et sur les autres personnages parcourant cette histoire bien glauque.

 

Je finirai en vous précisant que le manga conserve toute son intensité au fil du temps, ce qui est assez rare en 18 tomes et qu'en dépit de la "lenteur" de l'histoire (c'est un thriller pas un manga "action"), la tension nous prend aux tripes du début à la fin.

 

Foncez découvrir ce chef d'oeuvre si vous ne le connaissez pas encore, ça vaut le détour.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article