Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog2geeks

On a testé pour vous : le Cinéma virtuel!

Photo de la page facebook Le 360 Carnac - la seconde photo est un flyerPhoto de la page facebook Le 360 Carnac - la seconde photo est un flyer

Photo de la page facebook Le 360 Carnac - la seconde photo est un flyer

Bonjour à tous!

 

En déplacement à Carnac (Morbihan - 56) pendant mes vacances, j'ai eu le plaisir de tester le cinéma virtuel dans un petit cinéma appelé le 360 et ouvert spécialement en juillet - août.

Il s'agit comme l'indique le flyer en photo, du deuxième de France et du troisième d'Europe!

 

Passons mon enthousiasme débordant à vouloir tester immédiatement cette nouvelle expérience, et laissez-moi vous raconter un peu comment les choses se sont déroulées.

 

J'avoue avoir eu au départ une certaine appréhension, due en effet aux avertissements heureusement appréciables du personnel. En effet, certaines personnes peuvent ressentir des vertiges voire ont même pu vomir!!

 

Beurk ;-) l'envie de vomir n'étant pas un délire particulièrement sympathique, j'ai donc décidé d'espacer le plus possible la séance des heures de repas, et j'ai mangé un peu moins le midi.

 

Enfin décidé sur le jour et l'heure approximative, je me rends devant le cinéma. C'était un jour de braderie donc j'ai pu avoir droit à une petite réduction de 3 euros, sachant qu'en temps normal la séance se monte à 12 euros pour à peine une demi-heure, c'était une bonne nouvelle!

J'ai le choix entre 3 films, "découvertes", "frissons", et "sensations fortes". Il existe également des mini films pour enfants (j’imagine qu’il s’agit de films d’animation) d’une durée de 6 à 10 minutes.

Pour une première je la joue petit bras et me décide pour "découvertes", et cela même en étant un fan de ciné et séries d'horreur ;-)

 

Les casques sont des Samsung Gear VR dans lesquels sont insérés des smartphones S7 et un casque indépendant relié au casque se chargera de la partie sonore. Une molette sur le dessus du casque sert à régler un peu la netteté de l’image mais je suis averti je n’aurais malheureusement pas de HD donc il n’est pas utile de trop la bidouiller…J’avoue l’avoir fait un peu sur la fin.

 

C'est parti pour le film!

 

Je me retrouve plongé immédiatement dans les fonds marins et me mets à suivre plusieurs plongeurs, j’en suis un puis découvre le deuxième qui explore les eaux grâce à sa lampe torche. L’expérience est bluffante car je baisse la tête ou la lève ou enfin tourne sur ma chaise et je vois en effet toute la scène à 360°! Je ressens cependant quelques nausées et décide de tourner un peu moins vite sur moi-même.

 

Puis la scène change et je me retrouve avec des skateurs et une marque de chaussures pour ces adeptes de la planche qui pour chaque paire vendue, en offre une à un enfant défavorisé dans le monde. Du skate-park aux usa, je me retrouve propulsé en Colombie et suit la vie d’un jeune garçon. Je suis sur un Tuk-tuk et lui en face et le tuk-tuk avance dans la ruelle et quand je tourne la tête la vie continue autour, c’est impressionnant!

 

On se trouve ensuite dans un bateau descendant les rapides d’un canyon, pas mal mais cela m’a donné quelques nausées quand le bateau bougeait beaucoup.

 

Nouvelle scène : on va une nouvelle fois dans l’eau avec un plongeur qui s’immerge dans une cage à requins, le résultat est hallucinant, le requin nous fonce dessus et on se surprend un peu à l’éviter un peu comme avec des lunettes 3d mais l’effet est cette fois beaucoup plus convaincant.

 

La séquence d’après je suis propulsé dans un clip musical, tout avance et bouge avec moi, on est vraiment dans le clip.

 

J’ai le droit désormais aux animaux de la savane, avec un message nous indiquant que durant notre vie ces animaux pourraient disparaître. Les éléphants chatouillant l’écran avec leur trompe : encore un rendu plutôt réaliste!

 

Puis nous prenons de la hauteur avec des vues d’hélicoptère pour finir sur un live électro avec des scènes de concert sous différents angles que l’on peut évidemment regarder à 360° même si j’ai trouvé que cette dernière partie avait le moins d’intérêt, on ne peut qu’imaginer ce que donnerait un bon concert de rock-metal en HD.

 

Je dois dire néanmoins que j’en tire une expérience mitigée et je vous donne donc pour conclure les points positifs et négatifs.

 

Points positifs :

  • L’immersion immédiate à 360° : on est dans le film tout de suite
  • L’impression de liberté et de découverte : on prend plaisir à tourner sur soi et regarder dans toutes les directions!
  • Les séquences de fonds marins sont très appréciables et parmi les plus immersives à mon sens

 

Points négatifs :

  • La qualité de l’image, et sa pixellisation : cela pique les yeux pour distinguer la netteté dans le film.
  • Quelques problèmes de synchronisation et de rafraîchissement des images à certains moments et j’ai eu droit parfois à un aliasing prononcé et à des bugs d’image assez bizarres, par exemple une montagne qui bouge car l’image de gauche est bonne et stable mais celle de droite bouge un peu!
  • Des vertiges et gênes et surtout une grande chaleur (j’ai transpiré pas mal sans m’en rendre compte)
  • Le catalogue de films est assez léger (il est plus fourni à Paris)
  • Le prix relativement élevé pour la durée si on ne tient pas compte de l’innovation technologique

 

Au vu de l’investissement de ce type de cinémas, il est clair que le Samsung Gear VR représente le meilleur rapport qualité prix qui soit, alors que sur le marché existent des casques hauts de gamme comme l’oculus rift ou le htc vive, qui pour ce dernier peut même reproduire des objets réels situés autour de nous en virtuel afin de les utiliser dans le film. Cependant le coût serait exorbitant et il faudrait alors que le concept soit rentable ou que le prix de la place soit beaucoup plus élevé, ce qui découragerait à mon avis pas mal de monde!

L’expérience sur Carnac n’a d’ailleurs duré que deux mois et il n’est pas sûr au moment où je vous écris qu’elle soit renouvelée. Je n’ai pas constaté des files d’attente chaque fois que je suis passé devant, et même les courts films pour enfants n’ont pas semblé convaincre les parents des bambins qui pourtant plaidaient leur cause de tout leur cœur!

 

C’est la raison pour laquelle je pense qu’il faut laisser une chance à la réalité virtuelle, que cela soit en jeu ou pour le cinéma, mais qu’il faudra corriger d’ici là les inconvénients liés à cette nouvelle technologie.

 

A bientôt mes amis geeks et que la force du geek soit avec vous-même sur la plage ;-)

 

Jedimetal

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article