Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog2geeks

Retro Test 1 : Kid Dracula

Retro Test 1 : Kid Dracula

Hello les geeks!

Comme vous pouvez le voir, voici un nouveau concept qui j'espère vous intéressera. Il s'agit de vous chroniquer d'anciens jeux qui ne sont pas nécessairement grand public ou qui sont rares.

On commence ce premier test avec un jeu game boy. Étant un grand fan de cette console il y en aura d'autres que je vous ai sélectionnés.

Même si Kid Dracula (en version japonaise : "Akumajo Special: Boku Dracula-kun!") n'est pas le jeu le plus rare qui soit, il n'est pas non plus aussi répandu évidemment que d'autres titres phares de la console.

Et pourtant la production de Konami mériterait d'avoir été plus vue.

J'avais acheté ce jeu sur leboncoin et quelle ne fut pas ma surprise (tardive...) de découvrir une petite note écrite par la main d'un enfant, sans doute l'ancien propriétaire du jeu, que vous pourrez voir en photo.

J'ai également pris d'autres photos de la notice afin de vous donner une idée sur le ton décalé et parodique de cette série.

Il y a en effet beaucoup d'humour dans ce jeu à commencer par l'animation de Kid Dracula et de ses acolytes, des sbires des boss ou de ces derniers. Anecdote amusante : quand vous êtes en pause, la tête de votre héro présente dans le HUB en bas de l'écran le présente endormi, mais quand vous chargez votre pouvoir avec la touche B, on croirait qu'il vient de se transformer en San Gohan super saiyan 2 ;-)

Quelques photos de la notice dont une note mignonne d'un "ancien" jeune joueur ;-)Quelques photos de la notice dont une note mignonne d'un "ancien" jeune joueur ;-)
Quelques photos de la notice dont une note mignonne d'un "ancien" jeune joueur ;-)
Quelques photos de la notice dont une note mignonne d'un "ancien" jeune joueur ;-)Quelques photos de la notice dont une note mignonne d'un "ancien" jeune joueur ;-)

Quelques photos de la notice dont une note mignonne d'un "ancien" jeune joueur ;-)

Un premier jeu était sorti en 1990 sur la Famicom donc uniquement au Japon. Cette suite qui est aussi un remake pour reprendre certains des niveaux du jeu Famicom conserve une qualité graphique et d'animation impressionnantes pour la portable 8 Bit de Nintendo.

Certes des concessions ont dû être opérées mais c'est néanmoins très joli et les quelques rares ralentissements seront pour les sauvegardes temporaires des check-points ou des phases où beaucoup d'ennemis se trouvent simultanément à l'écran.

Vous y incarnez le jeune Kid Dracula qui doit de nouveau vaincre le grand méchant Garamoth. A travers huit niveaux variés vous pourrez déplacer votre petit vampire et utiliser ses différents pouvoirs qu'il se réapproprie au fur et à mesure des niveaux. Votre assistant, "l'horreur qui louche" vous les apprendra à la fin de chaque niveau.


Détaillons un peu certains de ces pouvoirs :

  • le tout premier (et un des plus importants que malheureusement ne savait pas faire fonctionner notre jeune ami) que vous pouvez apercevoir sur la double page de la notice est celui de la chauve-souris, il vous permettra de voler durant 5 secondes afin d'atteindre des zones difficiles ou tout simplement explorer ce que vous ne voyez pas encore au dessus de votre tête!
  • les monstres-missiles à tête chercheuses vous seront bien utiles pour contrer les ennemis ayant la bougeotte!
  • marcher la tête en bas vous permettra d'atteindre certaines zones mais comme pour le pouvoir de la chauve-souris ce dernier est limité dans le temps.
  • le parapluie vous protégera des divers projectiles se dirigeant vers vous.
  • et enfin la bombe vous permettra un tir surpuissant afin de détruire des blocs normalement incassables et de venir à bout d'adversaires plus coriaces.

Entre chaque niveau vous aurez également 5 mini jeux que vous pourrez faire et qui vous permettront soit de gagner des vies (si vous avez assez de pièces car il en faut dix pour tenter les mini jeux permettant de gagner des 1up) soit d'autres pièces pour rejouer à d'autres mini jeux. Comment gagner des pièces : en tuant vos ennemis en une fois avec un tir "chargé".

J'ai surtout testé deux de ces mini-jeux : l'un consiste à attraper un maximum de chauves-souris avec votre filet pendant 30 secondes, et l'autre à jouer à "Pierre-Papier-Feuille-Ciseau" avec des animations à mourir de rire.

J'ai réussi à gagner pas mal de vies avec le premier.

Le gameplay est exigeant, vous pouvez tirer dans les quatre directions mais pas en diagonale, le scrolling, quant à lui, sera parfois très rapide. Heureusement que les continus sont illimités et qu'un système de mot de passe existe car faire le jeu d'une traite n'est pas une mince affaire.

On peut saluer une durée de vie correcte même si certains niveaux peuvent se traverser assez rapidement en deux ou trois courts sous-niveaux avant l'affrontement avec le boss.

J'ai été parfois agacé du respawn des ennemis, de la rigidité du personnage et de l'impossibilité de revenir en arrière mais heureusement ces passages sont rares. De plus vos tirs ne peuvent se faire en diagonale et il faut appuyer longuement sur B pour activer le pouvoir choisi.

Le jeu reste après tout un "die and retry" et il vous faudra des trésors de patience pour passer certaines zones.

Une publicité de l'époque que j'ai trouvée sur internet

Une publicité de l'époque que j'ai trouvée sur internet

En fouillant un peu sur le net j'ai pu découvrir beaucoup de choses intéressantes.

Tout d'abord le programmeur, Yukari Hayano a aussi œuvré sur une série de jeux game boy, notamment Tiny Toons Bab's big break, Castlevania 2 Belmont's Revenge, Operation C (également connu sous le nom de Probotector) et Skate or Die. Cela montre le savoir-faire qui a permis de réaliser ce jeu game boy quasi parfait!

En ce qui concerne la musique qui fonctionne très bien avec l'ambiance du titre, il faut noter que le compositeur Akiko Itoh a aussi travaillé sur Parodius, un excellent shoot'em up, et Blade of Steel, un jeu de hockey sur glace. Mais ce qui a surtout retenu mon attention c'est qu'il a effectué pour le stage 2 du jeu une reprise de Claude Debussy dont vous pourrez écouter ici la version originale : Golliwogg's Cakewalk.

Et voici la reprise d'Akiko Itoh : Stage 2 Trees

Les autres thèmes sont dynamiques, comme celui-ci : Stage 5 Space Elevator et entêtants (surtout si comme moi vous les refaites après avoir perdu de nombreuses fois!), une des musique a un style espagnol comme ce dernier : Stage 8 Fortress

La photo du dos de la boîte

La photo du dos de la boîte

Kid Dracula est un jeu qui se trouve en version complète à un prix relativement élevé sur le net.

En fouillant bien comme je l'ai fait, vous pourrez obtenir la cartouche pour un prix raisonnable. J'ai pour ma part pu avoir en plus la notice ce qui rendait le prix pour le coup plus attractif mais méfiez-vous des arnaqueurs divers et variés pullulant sur la toile.

Si vous avez un doute sur le prix d'un jeu, faites le tour des différentes plate-formes comme Ebay, Priceminister ou LeBoncoin, et n'oubliez pas non plus des sites comme Gamecash.

Complétez enfin votre analyse par le site argusjeux.fr qui vous donnera l'évolution de la côte des différents jeux que vous recherchez. J'ai parfois trouvé des prix fantaisistes mais cela donne une idée globale et permet d'effectuer une moyenne pour vous indiquer le prix à ne pas dépasser.

Images tirées du site mobygames.comImages tirées du site mobygames.com
Images tirées du site mobygames.comImages tirées du site mobygames.com

Images tirées du site mobygames.com

Verdict : 9/10

Les points forts du jeu :

  • l'humour
  • la réalisation bluffante pour la machine
  • les différents pouvoirs à bien utiliser selon les situations
  • la musique dynamique et qui colle parfaitement au jeu
  • le challenge de certains niveaux
  • le système de mots de passe et de mini jeux

Les points faibles du jeu :

  • des passages plus que rageants...
  • ...car votre personnage est parfois un peu rigide dans ces déplacements et ses tirs
  • ...il y a peu de coeurs pour regagner de la vie...
  • Les ennemis respawn et surgissent si vite que vous ne pouvez les éviter certaines fois

Le mot de la fin : j'aurais aimé un second volet encore plus complet!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article