Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog2geeks

Interview Bande Dessinée Alexis MONTABRUT - Oscar et Barnabé

Hello nos Chers Geeks et Geekettes. Aujourd’hui nous allons parler Bande dessinée et profiter de la gentillesse d’Alexis Montabrut qui a bien voulu nous détailler son projet « Oscar et Barnabé » que nous suivons depuis maintenant un petit moment et que nous apprécions particulièrement.

Bonjour Alexis et merci d’avoir accepté cette interview pour Blog2geeks. On commence en douceur : Qui-es-tu et quel parcours t’a amené à la bande dessinée ?

Bonjour, je suis simplement un Sénonais de 24 ans. Je vis à sens depuis toujours.

Mes premières approches avec le dessin remontent à mon enfance: mon grand-père dessinait déjà formidablement bien,  il faisait déjà plusieurs dessins publicitaires pour des entreprises et pour lui-même, il passait ses journées à dessiner. Je pense que mes premières marques m'ont été transmises par lui en la matière.

Par la suite, ce fût avec le collège et la découverte du manga et des jeux vidéo, je recopiais des personnages de Naruto et des charas-designs des personnages de Dofus, je faisais des dessins ici et là à ceux qui voulaient. Je pratiquais occasionnellement le dessin parce que j'aimais ça, mais ça c'était arrêté là, jamais je n'aurais pensé à vivre de ce travail un jour...

Au Lycée je m'étais orienté dans le commerce et le marketing, c'était à l'antipode de ce que j'aimais faire alors une fois mon Bac en poche, c'est là que je me suis dit "Tout le monde dit que je dessine bien, alors pourquoi ne pas aller en arts" ce n'est pas très glamour mais c'est comme ça que je suis entré aux Beaux-arts de Beaune. Une année s'était passée, sans rien apprendre de particulier, j'ai juste découvert que les écoles Beaux-Arts (en France) sont une vaste fumisterie qui n'apportent rien de concret aux élèves qui y sont, elles héritent seulement de leur prestige d'antan.

J'ai donc passé une année sabbatique supplémentaire à apprendre les dessins, à travailler tous les jours. Comme j'étais seul, je partageais à l'époque mes dessins sur la plateforme Google+ du site "Apprendre-à-dessiner.org" de Pit. J'y postais très souvent et c'était un fort soutien pour moi. J'ai par la suite réussi mon concours d'entrée à l'école Pivaut où j'ai passé trois années de labeurs et de bonheur, ces années-là resteront gravées à jamais dans ma mémoire. C'est une école géniale, on y apprend tellement. Les profs sont compétents, les élèves sont gentils, les locaux sont ce qu'ils sont, mais on peut y rester le soir, on est entouré de passionnés du dessin...

J'ai alors eu mon diplôme avec une mention, et je me suis orienté dans la BD. Plusieurs opportunités s'offraient à moi, Animation, chara-design, illustration, peinture... Mais mon coeur penchait vers la BD, je ne sais toujours pas pourquoi.

 

Peux-tu pitcher à nos lecteurs le synopsis d’ « Oscar et Barnabé » ?

Au Cœur est un monde, où coexistent plusieurs royaumes en guerre. Suite à un bouleversement dû à de grands cataclysmes, ce monde est plongé dans l'obscurité et le danger. Des créatures étranges et légendaires font écho dans les différentes contrées.

Sous la bannière blanche, les éclaireurs sont respectés. Les citoyens des différents royaumes reconnaissent leur bravoure. Les éclaireurs sont des aventuriers dont le noyau repose sur l'apprentissage de valeurs fortes, telles que la solidarité, l'entraide et le respect. Leur but est d'apporter l'ordre et la paix entre les royaumes et d'assurer leur sécurité.

Tout le monde a la possibilité de devenir éclaireur, mais peu le veulent, les éclaireurs sont principalement sans famille ou orphelins, ils travaillent obligatoirement en troupe ou en binômes. Ces derniers sont chargés de "missions" précises. Si au début elles paraissent anecdotiques, dès qu'ils reçoivent leur troisième médaille les éclaireurs partent explorer le monde et accomplir des tâches plus ou moins difficiles.

Nous suivons Oscar le renard. Il rêve d'atteindre le rang de "maître Éclaireur". Pour cela, il faut être habillé de toutes les médailles et avoir la reconnaissance des habitants d'Au Cœur. Il intègre le mouvement en binôme avec Barnabé le chien au "gros nez", qui deviendra par la suite, son ami fidèle.

« Soyez toujours fidèles à votre promesse éclaireurs même quand vous aurez cessé d'être un enfant - et que Dieu vous aide à y parvenir ! » L'éclaireur Inconnu.

À leur mécontentement, leur première mission est de nettoyer la capitale à l'occasion de la grande procession organisée par le roi Nicolas. Mais tout ne va pas se passer comme prévu.

 

Comment est né ton projet ?

Ce projet est né lors de mon examen final à L'École Pivaut, je l'ai ensuite dessiné et redessiné plusieurs fois avant d'être satisfait de mon histoire, de mes planches... Encore aujourd'hui je ne suis pas pleinement satisfait, alors tant que je n'ai pas présenté mon projet à des éditeurs, tout est encore possible !

 

« Oscar et Barnabé » sera-t-elle une bande dessinée à une histoire par tome ou plutôt une histoire s’étalant sur plusieurs tomes ?

Je l'ai conçue de manière à faire une histoire par tome.

En consultant ta page Facebook « Alexis Montabrut » (lien), on se rend compte que tu as une bonne maîtrise et vision de tes personnages principaux ainsi que de l’environnement dans lequel l’histoire se déroule. « Oscar et Barnabé » est-il un projet de longue date ?

Oui, absolument j'avais déjà ce projet au début de mes années Pivaut, il y a 4 ans. Mais au départ Oscar et Barnabé n'étaient pas du tout comme ce qu'on peut voir aujourd'hui sur ma page.

Cela devait être un polar sombre entre Blacksad et Canardo, avec un scénario inspiré d'Agatha Christie. Mais j'ai toujours aimé la Fantasy, les paysages qui font rêver et voyager vers des univers plus beaux que ceux de notre monde, ainsi que les fables de Jean de La Fontaine, qui met en scène les traits de caractère des animaux, pour faire passer un message, plus profond sur la nature de l'homme.

Mais la Fantasy a un problème, un monde trop magique trop Féerique, trop quoi... C'est pour cela qu'il m'a semblé important de garder des éléments comme des chevaux pour se déplacer par exemple au lieu d'escargots ou de lapins géants. Un monde de Fantasy mais sans magie aussi, car ça devient rapidement n'importe quoi. Des choses de bon sens, car il faut que ça reste crédible pour rassurer le lecteur.

Le nom d'Oscar et Barnabé, je l'ai imaginé de manière à ce qu'on le retienne facilement, comme les BD "Astérix et Obélix" "Black et Mortimer" Ou "Bernard et Bianca" "Ernest et Célestine".

Ton trait me fait penser au dessin animé les trois mousquetaires  créée par Claudio Biern Boyd, avec un caractère assez rond, quelles sont les influences majeures de ton dessin ?

Cela pourrait sembler bizarre vis-à-vis de mon trait, mais l'artiste majeur qui a influencé mon travail, c'est André Franquin, un véritable génie de son époque avec un style inimitable. C'est simplement mon dessinateur favori.

Évidemment beaucoup influencent mon trait, Uderzo, Roba, Peyo jusqu'à plus récemment, Guarnido et Oscar Martin par exemple.

 

Peux-tu préciser à nos lecteurs quel est ton matériel favori pour dessiner ?

Je fait tout au traditionnel,

Feuilles: J'utilise les "schoellershammer durex"  lisse grain 200. C'est un papier un peu cher et que l'on ne trouve pas partout, mais l'encre glisse bien sur le papier, et le crayon aussi. Je n'ai pas trouvé meilleur pour le moment. J'ai besoin de deux feuilles pour une planche car je travaille sur format A2.

Pinceau: Je l'utilise pour faire les personnages, c'est un Winsor et Newton Série 7 taille 000.

Plume: la G pen, je l'utilise pour faire mon lettrage.

Feutres: J'utilises les Uni Pen ou les microns, je m'en sers généralement pour les décors.

Autres: J'utilise un critérium bic pour le crayonné et une gomme mie de pain pour gommer. J'utilise du Blanco pour rectifier l'encrage.

J'utilise le numérique pour redessiner une trombine que je trouve difficile à dessiner et pour la couleur, avec des logiciels comme ClipStudio Paint pour l'encrage et Photoshop pour la colorisation.

 

Si tu avais dû être l’auteur d’une bande dessinée existante, laquelle aurais-tu voulu dessiner ?

Dur à dire, en général ceux qui les tiennent sont bien meilleurs que moi. Je vais simplement dire le nom d'un artiste moderne dont j'admire le travaille et le style, "Oscar Martin".

 

Enfin, pour terminer, comment nos lecteurs peuvent-ils te suivre sur la toile ? 

Je les encourage plutôt à me suivre sur Instagram, j'y suis plus actif que sur Facebook.

Instagram: https://www.instagram.com/alexis_montabrut/

Facebook: https://www.facebook.com/AlexisMontabrut/

 

Cher Alexis, un grand merci pour le temps que tu as consacré à Blog2geeks et à cette interview. Nous serons ravis de t’interviewer de nouveau lorsque ta BD « Oscar et Barnabé » sera publiée, ce sera l’occasion de parler plus en détail du fond de cette belle aventure.

Chers geeks et geekettes, en attendant de pouvoir placer « Oscar et Barnabé » sur votre bibliothèque, Blog2geeks vous invite à suivre la page Facebook d’Alexis Montabrut et sa page Instagram en cliquant sur les liens précédents.

Mais avant de clore cette interview, nous vous présentons quelques dessins divers aimablement prêtés par Alexis (Tous droits réservés, toute utilisation ou reproduction des dessins est interdite sans l'autorisation préalable d'Alexis Montabrut).

A bientôt sur Blog2geeks.

Interview Bande Dessinée Alexis MONTABRUT - Oscar et Barnabé
Interview Bande Dessinée Alexis MONTABRUT - Oscar et BarnabéInterview Bande Dessinée Alexis MONTABRUT - Oscar et Barnabé
Interview Bande Dessinée Alexis MONTABRUT - Oscar et Barnabé

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article