Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog2geeks

Récits d'un vieux gamer 7 : les jeux de ninja sur les consoles game boy - partie 3

***

Zool Ninja of the "Nth" Dimension

 

 

Développé par la société anglaise Gremlin Graphics Software, également à l’origine de nombreux hits dont le jeu de voiture Lotus ou encore la simulation de foot Actua Soccer, Zool qui avait quand même comme ambition de rivaliser avec Sonic, vous fait incarner une espèce de gremlin ou fourmi ninja devant valider son rang de ninja et donc faire des épreuves initiatiques pour obtenir ce fameux titre !

Il s’agit d’un jeu à licence puisque la marque Chupa Chups est partenaire et annoncée en écran titre.

Ouh là un jeu à licence, me direz-vous mais qu’en est-il réellement ?

A la base un portage de l’Amiga, le premier épisode sera décliné sur moult supports alors que le second ne sera réservé qu’à l’Amiga, au PC et à la Jaguar !

Eh ben c’est pas terrible sur game boy (et les autres supports ne sont pas forcément meilleurs), même si on peut saluer le rendu du personnage qui donne un aspect en relief, le reste est vraiment soporifique et énervant, vous devez collecter dans un temps limité les objets du thème du niveau, par exemple des bonbons. Une fois les 100 % obtenus vous changerez de niveau.

Mais les ennemis respawnent instantanément et vous vous faites parfois toucher avant d’avoir effectuer quoi que ce soit. Et comme vous manquez de temps, vous courrez comme un dératé et sauter en priant pour ne pas vous faire trop toucher ou en tuant plusieurs fois le même ennemi pour regagner un peu d’énergie.

Des bonus ultra rares comme l’invincibilité temporaire, ou le clonage de votre personnage vous donneront un semblant de variété mais ce ne sera qu’un effet placebo tant la difficulté vous rebutera !

Réglages du jeu, Zool au pays des bonbons affronte quelques ennemis, il peut s'accrocher aux murs mais ne peut que sauter (et non grimper!)Réglages du jeu, Zool au pays des bonbons affronte quelques ennemis, il peut s'accrocher aux murs mais ne peut que sauter (et non grimper!)
Réglages du jeu, Zool au pays des bonbons affronte quelques ennemis, il peut s'accrocher aux murs mais ne peut que sauter (et non grimper!)Réglages du jeu, Zool au pays des bonbons affronte quelques ennemis, il peut s'accrocher aux murs mais ne peut que sauter (et non grimper!)
Réglages du jeu, Zool au pays des bonbons affronte quelques ennemis, il peut s'accrocher aux murs mais ne peut que sauter (et non grimper!)Réglages du jeu, Zool au pays des bonbons affronte quelques ennemis, il peut s'accrocher aux murs mais ne peut que sauter (et non grimper!)

Réglages du jeu, Zool au pays des bonbons affronte quelques ennemis, il peut s'accrocher aux murs mais ne peut que sauter (et non grimper!)

***

Mystical Ninja Starring Goemon

 

 

Un jeu sorti tardivement sur notre console favorite (il est sorti en 1998!) et encore développé par Konami ! Il fait partie de la série assez riche en nombre de jeux notamment au Japon de Ganbare Goemon. Cette série est inspirée d’un célèbre hors la loi japonais du 16ème siècle, qui s’appelait Ishikawa Goemon (https://fr.wikipedia.org/wiki/Ishikawa_Goemon).

C’est un action rpg où vous pouvez choisir entre 3 personnages, Goemon, Ebisumaru et Sasuke.

Pour un jeu sorti en 1998, il n’est vraiment pas beau et les décors sont fades et répétitifs.

Vous devez détruire un gang de pirates qui ont pris le contrôle de la ville et pour cela vous vous déplacez en sautant et en tirant avec une arme de base qui lance également des shurikens quand votre énergie est au maximum et des shurikens qui eux sont en nombre limité et peuvent se trouver dans des coffres ou être achetés dans une boutique. Vous avez droit à six points de vie au début et il faudra trouver un très rare item pour en gagner un de plus.

Il n’existe aucun moyen de regagner de la vie hormis une boutique et passer une nuit à l’auberge en échange de 20 pièces.

La hit box de ce jeu est détestable et quand vous changez d’écran il pourra vous arriver de tomber directement sur l’ennemi ce qui vous fera perdre de la vie.

Mais ce n’est pas tout, ce jeu est rempli de mini jeux. Si certains sont acceptables, d’autres sont tout bonnement impossibles comme la course contre le pirate après le deuxième boss où il faut marteler A pour courir, je n’ai pas compris pourquoi les développeurs ont fait ça !!! Et attention ce jeu ne dispose d’aucun "ugfugqfugzugfu" de CONTINUS!!!!!

Vous mourrez et épuisez le nombre de vies, c’est The End et retour à l’écran titre.

Heureusement mais c’est pas non plus extra, il y a des mots de passe composés d’un nombre incroyables d’objets (bombes, plantes, couteau, shuriken, etc) pour seulement 5 niveaux !

Grâce à l’émulateur il est possible d’aller plus loin en sauvegardant mais sincèrement jouer sur cartouche est tout simplement injouable !

Et quand vous êtes perdus aucune carte ne peut vous aider clairement ni objectifs dans le menu pour vous retrouver.

La musique est correcte mais très très répétitive...

Pourtant ce jeu a été un hit au Japon, mais je pense que le fan service a du jouer.

A réserver vraiment aux fans de la licence.

Le jeu sur N64 est très bien noté mais ce dernier sur game boy est à fuir en comparaison !

Le choix du personnage, la carte du monde et quelques décors très, trop vides...Le choix du personnage, la carte du monde et quelques décors très, trop vides...
Le choix du personnage, la carte du monde et quelques décors très, trop vides...Le choix du personnage, la carte du monde et quelques décors très, trop vides...
Le choix du personnage, la carte du monde et quelques décors très, trop vides...Le choix du personnage, la carte du monde et quelques décors très, trop vides...

Le choix du personnage, la carte du monde et quelques décors très, trop vides...

***

Return of the Ninja (GBC)

 

 

Un bijou ce jeu et je suis heureux de le posséder en loose et surtout de l’avoir eu en enchères facebook à un prix aux antipodes de ce que l’on peut trouver sur ebay et ailleurs !

Il ne paye pas de mine et on n’a sans doute peu parlé de lui en son temps mais déjà il faut savoir qu’il a été développé par le studio Natsume qui a développé notamment le fameux Ninja Gaiden Shadow ou Shadow Warrior chez nous sur game boy !

C’est dire si le savoir-faire en matière de jeux de ninja est présent !

Dans cette aventure, vous pouvez choisir entre deux personnages, Tsukikage ou Sayuri, à part le fait que cela soit un homme ou une femme, et une légère différence au niveau de l’animation, cela n’a pas d’impact sur l’aventure.

Ce qui est génial dans cette aventure c’est le côté stratégie que vous devrez adopter. En effet, ce n’est pas un jeu de ninja pure action, il conviendra au contraire d’être discret afin de ne pas déclencher d’alarme et d’obtenir de meilleurs objets après avoir tué les ennemis, et une meilleure note de fin.

La difficulté étant de mise, vous pourrez heureusement compter sur un système de mots de passe mais ces derniers sont différents selon votre inventaire, si vous souhaitez conserver votre inventaire et ainsi être mieux préparé pour les boss, il faudra donc la jouer finement.

Vous avez aussi 6 objets vous procurant des actions pour accéder à certaines zones, par exemple creuser sous la terre, vous accrocher au plafond, planer tel Batman, charger un saut pour accéder à une plate-forme surélevée, etc.

Des points de magie vous permettront aussi d’utiliser vos pouvoirs spéciaux plusieurs fois.

Enfin vous pouviez collecter des cartes et les échanger avec d’autres joueurs avec l’infrarouge de la game boy color.

Un jeu méconnu mais une véritable pépite à essayer et qui offre un bon challenge, certains boss sont en effet particulièrement ardus !

Intro du jeu, menu des passwords, choix du personnage et intro du 1er niveau, un ennemi m'a répéré, je déclenche un des pouvoirs spéciaux, et écran de game over
Intro du jeu, menu des passwords, choix du personnage et intro du 1er niveau, un ennemi m'a répéré, je déclenche un des pouvoirs spéciaux, et écran de game over
Intro du jeu, menu des passwords, choix du personnage et intro du 1er niveau, un ennemi m'a répéré, je déclenche un des pouvoirs spéciaux, et écran de game over
Intro du jeu, menu des passwords, choix du personnage et intro du 1er niveau, un ennemi m'a répéré, je déclenche un des pouvoirs spéciaux, et écran de game over
Intro du jeu, menu des passwords, choix du personnage et intro du 1er niveau, un ennemi m'a répéré, je déclenche un des pouvoirs spéciaux, et écran de game over
Intro du jeu, menu des passwords, choix du personnage et intro du 1er niveau, un ennemi m'a répéré, je déclenche un des pouvoirs spéciaux, et écran de game over
Intro du jeu, menu des passwords, choix du personnage et intro du 1er niveau, un ennemi m'a répéré, je déclenche un des pouvoirs spéciaux, et écran de game over
Intro du jeu, menu des passwords, choix du personnage et intro du 1er niveau, un ennemi m'a répéré, je déclenche un des pouvoirs spéciaux, et écran de game over

Intro du jeu, menu des passwords, choix du personnage et intro du 1er niveau, un ennemi m'a répéré, je déclenche un des pouvoirs spéciaux, et écran de game over

***

Ninja Cop (Ninja Five O aux USA - GBA)

 

 

Un jeu de ninja survitaminé développé par une petite compagnie, Hudson Soft, je blague évidemment !

Que dire encore de l’expérience de ce studio qui a développé tant de bons jeux comme la série des Bomberman, BC Kid ou Bonk’s adventure, des mario party, lost in blue, etc !

Dans ce jeu vous pouvez choisir différentes missions où vous aurez comme objectif de sauver des otages mais également de stopper les opérations criminelles des différents « méchants ».

Chaque niveau se décompose en 3 parties pour terminer sur un affrontement contre un boss.

Votre ninja pourra utiliser son grappin pour se balancer horizontalement ou verticalement.

Vous devrez rechercher les clés de couleur de 4 portes : jaune, vert, bleue, et rouge.

Il faudra également faire attention à ne pas tuer d’otages sous peine de perdre la partie.

La difficulté étant de mise, il conviendra de ne pas foncer dans le tas et d’adopter une stratégie afin d’affronter certains ennemis. Les ninja qui apparaissent d’un coup seront plus délicat à vaincre.

Enfin vous disposez de trois évolutions de pouvoirs : au niveau 1, votre ninja vêtu de bleu peut lancer trois shurikens, au niveau 2 il est en tenue violette et peut lancer des boules de feu occasionnant plus de dégâts et ayant un rayon d’impact plus large et enfin le dernier pouvoir avec une tenue ninja noire consistera en un rayon vert simple mais extrêmement puissant. Il faudra essayer de ne pas se faire toucher pour ne pas revenir à un stade de pouvoir inférieur et cela vous sera bien entendu utile d’être au maximum contre les boss.

Vous disposez enfin d’un pouvoir spécial qui utilise une jauge de magie et détruit les ennemis à l’écran (ou fait des dégâts aux boss).

Choisissez votre mission (l'ordre est préférable car la difficulté est évolutive), le grappin et les évolutions de pouvoirs du ninja cop, sauvetage imminent d'un otage et enfin son super pouvoir
Choisissez votre mission (l'ordre est préférable car la difficulté est évolutive), le grappin et les évolutions de pouvoirs du ninja cop, sauvetage imminent d'un otage et enfin son super pouvoir
Choisissez votre mission (l'ordre est préférable car la difficulté est évolutive), le grappin et les évolutions de pouvoirs du ninja cop, sauvetage imminent d'un otage et enfin son super pouvoir
Choisissez votre mission (l'ordre est préférable car la difficulté est évolutive), le grappin et les évolutions de pouvoirs du ninja cop, sauvetage imminent d'un otage et enfin son super pouvoir
Choisissez votre mission (l'ordre est préférable car la difficulté est évolutive), le grappin et les évolutions de pouvoirs du ninja cop, sauvetage imminent d'un otage et enfin son super pouvoir
Choisissez votre mission (l'ordre est préférable car la difficulté est évolutive), le grappin et les évolutions de pouvoirs du ninja cop, sauvetage imminent d'un otage et enfin son super pouvoir

Choisissez votre mission (l'ordre est préférable car la difficulté est évolutive), le grappin et les évolutions de pouvoirs du ninja cop, sauvetage imminent d'un otage et enfin son super pouvoir

Verdict final

 

Je vous propose pour conclure un petit verdict des jeux que j’ai beaucoup apprécié par catégories.

 

Les jeux bons et très bons

 

  • Le jeu indispensable à faire : Shadow Warriors, une des perles de la machine, une réalisation aux petits oignons, on regrette juste une durée de vie et une difficulté faible, et pas de suite ;-)

 

  • Le portage bien réalisé : Ninja Spirit, arrive à bien s’adapter aux caractéristiques de la game boy

 

  • Le vrai jeu de ninja à l’ancienne – action infiltration : Return of the Ninja, un jeu où il faut prendre son temps d’apprendre la construction de chaque niveau pour réaliser le niveau parfait avant d’affronter des boss de plus en plus difficiles !

 

  • Le vrai jeu de ninja moderne : Ninja cop, un jeu entre tradition et modernité, parfois frustrant mais également jouissif dans son gameplay quand on le maîtrise mieux.

 

Les autres jeux que j’ai trouvé correct mais pas aussi bons que les précédents

 

  • Ninja Taro : un RPG basique au premier abord mais intriguant et à qui on s’attache finalement. Cependant il y a trop de défauts pour en faire un jeu inoubliable.

 

  • Ninja Boy 2 : Plus intéressant que le premier pour moi qui reste un jeu d’action, ce RPG action vous donne envie d’aller au bout de l’histoire.

 

Les jeux que j’ai jugé passables voire dispensables

 

  • Zen : Intergalactical Ninja : Avec Konami on pensait avoir une nouvelle pépite mais le jeu se révèle assez terne malgré un bon potentiel.

 

  • Ninja Boy : un jeu d’action en mode gros pixel, sympa mais répétitif sur la durée et à la difficulté parfois déséquilibrée.

 

Les jeux les plus décevants (malgré du potentiel)

 

  • Mystical Ninja starring Goemon : que dire...J’ai insisté sur ce jeu (jusqu’à ce mini jeu horrible de course contre le pirate !). Beaucoup de défauts, aucun continus, des mots de passe complexes pour peu de niveaux et une réalisation artistique (hormis les musiques qui sont de qualité mais répétitives) de piètre qualité pour un jeu sorti en 1998 !

 

  • Zool : Un jeu étrange où vous devez vous dépêcher vu le temps limité et à la difficulté punitive, en un mot : frustrant !

 

A bientôt amis geeks!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article